Le hasard existe AUSSI

C'est lui qui équilibre le déterminisme


Sans le hasard la vie serait incomplète

Les chercheurs dans le labyrinthe spirituel

Beaucoup de personnes qui affichent ouvertement leur intérêt pour la spiritualité, le "développement personnel", la méditation et tout ces trucs là, aiment bien dire "le hasard n'existe pas" ou alors "il n'y a pas de hasard".

Ça c'est vraiment deux de leurs expressions qui reviennent très souvent!

C'est bizarre et même contradictoire car c'est un point de vue qui peut sembler finalement très cartésien.

Ils veulent peut-être dire par là qu'ils ont la foi en Dieu qui dirige absolument tout, mais dans ce cas je ne voudrais pas être à la place de leur Dieu: car si tout les détails sont prévus à l'avance et qu'il n'y a aucune surprise alors leur pauvre Dieu doit sacrément s'ennuyer dans son univers sclérosé!


Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas

On sait bien qu'en bas il y a le savoir mais aussi l'inconnaissable, par contre on aime bien s'imaginer qu'en haut il ne puisse pas y avoir la moindre place pour l'inconnaissable...

Peut-être parce que dans notre orgueil le fait de ne pas TOUT connaître est assimilé à une faiblesse?


Les conséquences de nos actes

Nos actions et nos pensées ont certes des conséquences qui s'enchaînent en cascades et il est juste qu'il en soit ainsi.

Les personnes suffisemment perspicaces ou intuitives pourront donc dans une certaine mesure deviner quel pourra être le déroulement des évènements futurs.

La liberté et la contrainte dans nos choix sont entremêlées — avec des proportions variables suivant les situations — et c'est la part de liberté qui est imprévisible.

La vie n'aurait aucun sens s'il n'y avait pas à TOUT MOMENT possibilité pour de NOUVELLES causes, des causes PREMIÈRES qui seront à leur tour les origines de leur propre série de conséquences.

L'esprit doit avoir la liberté de "souffler" là où il a envie de souffler.

On remarquera que quand on se dit totalement libre on ne l'est peut-être pas tant que ça, dans la mesure où on subit l'influence de notre culture et de nos habitudes passées, mais on remarquera aussi que même dans les cas où la contrainte est la plus forte on a toujours plusieurs CHOIX possibles au lieu d'une seule obligation... par exemple vengeance ou pardon?

Et heureusement, car sinon au tribunal un criminel pourrait déclarer: "C'est pas moi c'est mon karma" :-)


Amoureux du hasard

Le hasard c'est du sel et c'est du piment, un monde sans hasard ne m'intéresse définitivement pas.

Il est bien sûr nécessaire qu'il y ait des structures, des plans, des calculs et aussi une loi de cause à effet.

Et que des rencontres qui semblent être le fruit du hasard puissent en réalité ne pas l'être: pourquoi pas?

Mais s'il n'y avait QUE ça, alors non merci...

La philosophie du Yin et du Yang permet d'ailleurs de comprendre qu'il n'y ait pas QUE seulement ça.

Une coïncidence pourra donc être produite soit par la "destinée" soit par le HASARD.


Le hasard est par définition inconnaissable

Et tant pis si c'est désagréable pour ceux qui éprouvent des difficultés à être modestes!

À cause du hasard on ne pourra évidemment JAMAIS tout savoir, mais c'est tellement fascinant...

C'est le point de vue réellement mystique.


Pourquoi Dieu n'aurait-il pas le droit de jouer aux dés?

Einstein prétend — on se demande bien comment il peut être informé de ça — que "Dieu ne joue pas aux dés".

Dés

Cependant le physicien quantique Niels Bohr n'est pas du tout du même avis.

Bon allez, on va mettre tout le monde d'accord: Dieu joue à cache-cache avec le hasard :-)

Quand il le trouve il crée quelque chose mais le hasard se recache, ainsi de suite et sans fin...


Le hasard c'est la liberté

Même à l'intérieur d'un cadre imposé il peut y avoir une liberté.

Les musiciens qui pratiquent l'improvisation sur des harmonies fixées par avance le savent bien.

Si on décide au préalable "noir et blanc" on ne pourra par conséquent avoir ni rouge ni jaune ni bleu, mais comment savoir si ça sera noir, blanc ou gris?


Le hasard c'est la vie

Le hasard c'est le pôle vivant, jaillissant et créatif de la vie: la causalité en est le pôle ordonné, logique et mort.

Il y a les deux et c'est bien!


Exemple où le hasard peut ne pas intervenir

Le psychologue américain Arthur Aron nous a démontré que l'amour peut se créer volontairement, et qu'on n'est donc pas obligé d'attendre qu'il nous tombe dessus!

Ici l'absence de hasard n'est pas passive, on n'attend pas qu'un plan prévu pour nous se réalise: c'est nous qui décidons!

Âmes romantiques s'abstenir: l’incroyable méthode pour tomber amoureux.


Le Hasard et la Chance

La Chance c'est bien mais des fois elle tourne :-(

C'est pour ne pas percuter l'Arbre!

Vous savez, l'Arbre qui se trouve au milieu de la Route, et qui donne le Fruit du Hasard...



Le Frexit en bref