La Bombe Atomique n'existe pas

1945: mensonges des U.S.A. pour effrayer le reste du monde


Le canular atomique remis en questions

Pourquoi les bâtiments officiels en béton n'ont-ils pas été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois?

Pourquoi ces bâtiments encore debouts sont-ils, contre toute logique, disséminés aussi bien en périphérie qu'au centre?

Pourquoi les ponts en acier n'ont-ils pas eux aussi été rasés comme les maisons d'habitations traditionnelles en bois?

Pourquoi les voies de chemins de fer et de tramways échappèrent-elles presque complètement à la destruction?

Pourquoi l'acier n'a-t-il pas fondu avec 4000 à 6000 degrés au sol?

Pourquoi les tramways 651 et 652 on-t-ils pu recirculer trois jours après l'explosion?

Pourquoi la Banque du Japon, à 380 mètres de l'hypocentre, a-t-elle pu refonctionner deux jours après l'explosion?

Pourquoi n'y a-t-il pas un centre visible d'explosion, un cratère où toute matière serait vitrifiée?

Pourquoi des quartiers entiers de Nagasaki sont-ils restés intacts?

Pourquoi les bombes H, pourtant réputées plusieurs milliers de fois (excusez du peu !) plus puissantes que les bombes A de 1945, peuvent-elles exploser dans l'Océan Pacifique sans produire aucun tsunami?

Et surtout pourquoi, si les U.S.A. avaient vraiment été les seuls jusqu'en 1949 à détenir une arme absolue, n'en auraient-ils pas profité pour raser Moscou et toutes les grandes villes soviétiques?



Hiroshima tout près du point zéro...

Hiroshima
Hiroshima
Hiroshima

Le truc: 1 seule bombe au napalm + arrosage avec lances à napalm

Napalm + additif radioactif

Les villes en bois d'Hiroshima et Nagasaki ont été dévastées par un ouragan de feu (un phénomène météorologique encore très peu connu où des vents de 800 degrés soufflent à 240 km/h) causé par:

— les plus ÉNORMES bombes jamais construites, au napalm (nouveau en 1945);

— aspersion de napalm (+ uranium 235 ou plutonium 239 pour la mystification) par des LANCES montées sur les deux autres avions: The Great Artiste, et Necessary Evil (ou Big Stink arrivé en retard à Nagasaki).

Pas besoin de "fission de l'atome" pour ce stratagème, qui n'aurait pas fonctionné sur des villes en béton.

Par la suite les vidéos des prétendus essais nucléaires ont toutes été truquées...

À propos du retard de la "Grosse Puanteur" à Nagasaki

Officiellement ça serait parce qu'un scientifique n'aurait pas eu son parachute :-)

En réalité la cause ne pouvait être qu'une panne au niveau de la lance à napalm: ce qui explique aussi pourquoi la ville de Nagasaki n'a pas été incendiée à cent pour cent...

Mais vous avez bien sûr le droit de croire à la version officielle qui indique que des quartiers entiers de Nagasaki sont restés intacts à cause du relief!

Hiroshima et Tokyo

La vidéo qui prouve que la bombe atomique n'est qu'un mythe

Dans ce film de propagande fait par le "War Department" on peut voir (à 1:06) le POINT ZÉRO avec des bâtiments et des TRONCS D'ARBRES ENCORE DEBOUTS juste à côté alors que le catéchisme atomique est catégorique: à ce niveau absolument TOUT ne peut être que dés-in-té-gré...

Les ponts sont "amazingly" intacts... car ils n'étaient pas en bois mais en acier ou en béton!

À la fin du film les images de Nagasaki ont été remplacées par celles de Tokyo (ville officiellement bombardée au napalm), pour bien montrer la similitude des dégats avec Hiroshima (ville soit-disant "atomisée").


Le napalm inventé par l'américain Louis Frederick Fieser en 1942

Pour les bombes incendiaires ET LES LANCE-FLAMMES

"Sa texture de gel colle à la peau et brûle les tissus jusqu'à l'os sans qu'il soit possible de stopper sa combustion. Il est illusoire de vouloir refroidir les plaies avec de l'eau."

"Lorsqu'une bombe au napalm explose au sol, le phosphore s'enflamme en premier à haute température, en laissant une traînée blanche caractéristique, puis le napalm s'enflamme. Il en résulte une grande boule de feu qui progresse rapidement et qui atteint la taille d'un immeuble de plusieurs étages pour les plus grosses munitions incendiaires."

photo prise après le bombardement de Tokyo

(C'était deux extraits de l'article de Wikipedia sur le napalm).


Utilisé la première fois le 26 juillet 1944

Contre les japonais à Tinian (Îles Mariannes) juste avant l'invasion de l'île par les américains.


Utilisé ensuite en 1945

À Kobe contre les japonais le 3 février.

À Dresde contre les allemands du 13 au 15 février (avec environ 50% de bombes explosives classiques à cause des maisons en béton).

À Tokyo la nuit du 9 au 10 mars (100% de bombes au napalm car les maisons japonaises sont en bois: plus de 100 000 morts dans la tempête de feu).

Sur la photo ci-contre de Tokyo prise après le bombardement au napalm, les rares édifices que l'on voit encore ont résisté parce qu'ils étaient en béton et non en bois.

On a exactement le même genre de photos avec Hiroshima et Nagasaki car ces deux villes ont elles aussi été bombardées (mais surtout ARROSÉES) au napalm avec toutefois de l'uranium ou du plutonium en additif pour qu'il y ait des radiations et ainsi faire croire à un nouveau type d'arme.


Ça a continué à partir de 1951

Utilisation par les français en Indochine (et ensuite en Algérie) et par les Américains en Corée (et ensuite au Vietnam).


Avant le napalm

Essence, phosphore blanc et thermite pendant la Première Guerre Mondiale

Les Zeppelins et les bombes Goldschmidt des allemands.


Le phosphore en 1943

Opération Gomorrhe: 2 714 avions anglais et américains et 8 650 tonnes de bombes larguées du 25 juillet au 3 août sur la ville allemande d'Hambourg ont créé un ouragan de feu soufflant jusqu'à 240 km/h.



Hiroshima et Nagasaki

Les champignons dits "atomiques"

Ces champignons existent aussi avec les bombes conventionnelles, c'est un phénomène normal pour toute explosion au sol d'une certaine puissance. On en voit plein sur YouTube.

lance à napalm montée sur un bateau, peut se monter aussi sur un avion

Les bombes dites "atomiques" sont censées avoir explosé en altitude mais ça c'est la légende, car qui dit champignon dit explosion au sol.

Et puis, même en admettant qu'il puisse tout de même se produire un champignon car l'explosion aurait été relativement proche du sol, il aurait dû de toutes façons y avoir un cratère, justement parce que l'explosion aurait été relativement proche du sol.


La ruse

Pour impressionner le reste du monde mais surtout Staline, les américains ont construit les deux plus énormes bombes incendiaires conventionnelles (napalm et phosphore blanc) qui puissent exister, avec ajout de matières radioactives pour accréditer le mythe de la nouvelle arme.

Ensuite, pour déclencher la tempête de feu, les deux autres avions ont fait pleuvoir le feu du ciel avec des LANCES À NAPALM: on ne va quand même pas croire qu'ils n'ont fait QUE prendre des photos et "recueillir des données scientifiques"!

La lance à napalm était le pinceau de feu de The Great Artiste, et pour Necessary Evil et Big Stink c'est pas la peine de vous faire un dessin...

photo prise après le bombardement d'Hiroshima


Les photos qui mettent la puce à l'oreille

Sur les photos on pourrait s'attendre à voir au centre de l'explosion un gros cratère vitrifié et tout autour des débris qui rayonneraient dans toutes les directions, et aussi à voir à l'intérieur d'un certain périmètre tous les bâtiments rasés sans aucune exception.

Au lieu de ça on a des clichés exactement semblables à ceux de Tokyo, Osaka, Yokohama et toutes les autres villes japonaises, avec aucun centre d'explosion visible, et les bâtiments en béton armé toujours debouts, comme le Dôme de Genbaku, la gare, et la banque (qui a même recommencé à fonctionner deux jours seulement après le bombardement!).

Vous remarquerez aussi que les ponts sont intacts...

Les bâtiments toujours debouts ne sont même pas à la périphérie comme le voudrait la logique: ils sont disséminés partout, y compris au centre.

Pourquoi certains bâtiments ont-ils résisté?

C'est parce que les bâtiments officiels étaient en BÉTON, contrairement aux maisons d'habitation qui étaient en BOIS.

Qu'est-ce que c'est donc que cette bombe atomique — enfin soi-disant atomique — qui n'est même pas capable de détruire les constructions en béton?

Est-ce que vous vous rendez compte? Ça veut dire que si on lâchait la bombe d'Hiroshima sur votre ville et bien TOUS LES BÂTIMENTS RESTERAIENT DEBOUT!

Photos (partie I, partie II et partie III) pour comparer entre les bombardements incendiaires et les bombardements prétendument atomiques, et enfin comprendre qu'Hiroshima n'est pas une ville plus "martyre" que la soixantaine d'autres villes japonaises qui ont ELLES AUSSI été rasées en 1945.


Le scepticisme d'un inspecteur s'étant rendu sur place

Le Major Alexander Prokofieff de Seversky a déclaré que les effets des deux premières bombes atomiques ont été largement exagérés, et que si elles avaient été larguées sur New York ou Chicago, l’une de ces bombes n’aurait pas causé plus de dommages qu’un blockbuster de dix tonnes!

"J’avais entendu parler d’immeubles instantanément consumés par une chaleur sans précédent. Pourtant ici je voyais ces buildings structurellement intacts, et, qui plus est, à leur sommet se trouvaient des mâts de drapeaux intègres, des paratonnerres, des balustrades peintes, des panneaux de signalisation en cas de raids aériens et autres objets comparativement fragiles."

Son article complet dans le Reader's Digest (février 1946, pages 121 à 126): partie I et partie II.


Les japonais pas impressionnés

Le 13 août 1945, le général Anami Korechika, le ministre japonais de la Guerre, a déclaré que les bombes atomiques n'étaient pas pires que les bombes incendiaires qui ravageaient le pays depuis des semaines.

Yoshio Nishina de l'institut RIKEN avait commencé les recherches sur la bombe atomique dès 1940... il y avait un réacteur nucléaire à Hŭngam en Corée du Nord et les japonais savaient donc forcément que l'uranium n'est pas un explosif ;-)

Et oui, la fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume!

Les allemands avaient lancé l'Uranprojekt (Projet Uranium) en 1939 après que Otto Hahn et Fritz Strassman eurent réalisé la première fission nucléaire en 1938: ils avaient eux aussi compris que les recherches ne pouvaient déboucher tout au plus que sur une bombe radiologique, certes très polluante mais bien incapable de raser une ville...


John Hersey témoigne malgré lui des lances à napalm

"Et des gouttes d’eau de la taille d’une bille commencèrent à pleuvoir. C’étaient des gouttes d’humidité condensée qui tombaient du gigantesque champignon de fumée, de poussière et de fragments de fission qui s’élevait déjà plusieurs kilomètres au-dessus de Hiroshima. Les gouttes étaient trop grosses pour être normales. Quelqu’un se mit à crier: «Les Américains nous bombardent d’essence. Ils veulent nous brûler!» Mais c’étaient des gouttes d’eau évidemment, et pendant qu’elles tombaient le vent se mit à souffler de plus en plus fort, peut-être en raison du formidable appel d’air provoqué par la ville embrasée."

Commentaire personnel: pour que quelqu'un se mette à crier qu'on veut le brûler, ça devait quand même "évidemment" être plus des gouttes de napalm que des gouttes d'eau...

L'article complet sur L'ESPRIT RÉPUBLICAIN.


Différence entre napalm et bombe dite "atomique"

Le résultat n'est-il pas le même?

Pour pouvoir comparer il faudrait déjà que la bombe atomique existe réellement.

On ne peut faire croire à la bombe atomique qu'en arrosant au napalm des villes dont les maisons sont en bois, MAIS SI LES MAISONS SONT EN PIERRE OU EN BÉTON ÇA NE MARCHE PAS.

Il est même possible d'affirmer que la bombe au napalm est encore pire que la supposée bombe à l'uranium 235 ou au plutonium, dans le sens où malheureusement personne n'a avec le napalm la "chance" de pouvoir être désintégré sur le coup et donc de ne pas avoir à mourir dans des souffrances atroces...


Prendre du recul et relativiser

Avec la théorie de la bombe atomique on peut par exemple avoir peur qu'un pays comme la France soit rayé de la carte par une seule grosse bombe H, par contre avec le napalm ceci est IMPOSSIBLE.

C'est ça la bonne nouvelle...

L'ouragan de feu est un phénomène certes dévastateur (surtout sur des maisons japonaises en bois) mais aussi très localisé: ON NE PEUT PAS FAIRE "SAUTER LA PLANÈTE" AVEC DU NAPALM!


Heureuses conséquences

Ni gouvernement mondial ni fin du monde

Que les Citoyens du Monde — intelligents inutiles du Nouvel Ordre Mondial — cessent donc de nous casser les pieds avec leur gouvernement mondial démocratique (l'intention est certes belle, mais où pourrait aller se réfugier quelqu'un comme Edward Snowden dans un tel pays mondial "démocratique"?), seule solution à leurs yeux pour empêcher une troisième guerre mondiale qui, atomique — et gna-gna-gna — signifierait la fin de l'humanité...

la bombe atomique n'existe pas

Il n'existe tout simplement pas de boutons sur lesquels appuyer pour "suicider" la planète!


Prenez de la distance et libérez-vous de l'hypnose collective

Le poison pollue votre conscience d'une façon très sournoise.

Croire aux bombes atomiques revient à inconsciemment s'habituer à l'idée pernicieuse qu'en cas de guerre il serait normal, logique, efficace, moderne quoi, d'exterminer au maximum les populations civiles.

Or cette idée est tout simplement MONSTRUEUSE.

Et j'espère bien que vous ne croyez pas qu'il est UTILE d'exterminer les CIVILS de New York, Los Angeles, etc...

Ça serait non seulement sadique voire satanique, mais aussi complètement DÉBILE car militairement improductif!

Puissiez-vous vous délivrer de l'angoisse thermonucléaire!


N'ayons plus peur de la troisième guerre mondiale

Le plus intelligent — par exemple pour la Russie qui voudrait se défendre d'une attaque de l'OTAN — n'est évidemment pas de raser New York, Londres, Paris, Berlin et quantité d'autres villes.

Il y a bien plus radical, bien plus économique et bien plus moral pour mettre l'OTAN KO : couler les porte-avions, aveugler les satellites et détruire les bases militaires.

C'est tout, et en plus c'est parfaitement possible.

Allez, on va rajouter "éliminer la station HAARP" pour se faire plaisir :-)

Les missiles S-400 sont plus efficaces et dissuasifs qu'une bombe prétendument atomique avec disquette 8 pouces.

Les missiles Kalibr aussi.


Les centrales nucléaires

Ce sont des centrales à vapeur

La différence entre une centrale à charbon et une centrale nucléaire est que dans un cas on fait bouillir l'eau avec du charbon, et dans l'autre avec de l'uranium.

On peut bien évidemment se demander si la solution de l'uranium est la plus économique, la plus simple et la plus sûre (d'autant plus qu'il y a d'autres alternatives que le charbon pour faire bouillir de l'eau) mais ça c'est une autre histoire...


Électricité d'origine nucléaire

Quand j'étais petit je me suis fait induire en erreur par l'expression trompeuse "électricité d'origine nucléaire": je pensais en toute logique que les neutrons des noyaux se disloquaient pour donner un proton et un électron, et qu'on arrivait à obtenir l'électricité en récupérant les électrons... pardonnez moi, j'étais jeune et un peu naïf à l'époque :-)


Le danger en cas d'accident

Il provient des fuites radioactives, extrêmement nocives, qui se répandent dans l'environement suite à un "emballement" où la chaleur devenue trop importante fait se briser les enceintes de confinement.

Il ne provient évidemment pas d'un "souffle dévastateur".

Je ne suis pas spécialiste mais je constate comme tout le monde que les accidents de centrales nucléaires ressemblent plus à un éclatement de cocotte minute qu'à l'idée qu'on peut se faire d'une explosion atomique où tout serait complètement RASÉ dans un rayon de plusieurs dizaines de kilomètres...

Même quand on perd le contrôle et que le réacteur s'emballe et explose, on n'a pas une déflagration "nucléaire" qui désintègre la centrale!



Science

Le coin pour les grosses têtes

Théorie et RÉALITÉ

Pour vous forger une opinion sur cette affaire il vous faudra vous baser sur des faits concrets à la manière d'un enquêteur, et non sur des théories scientifiques à la manière d'un spécialiste...

Einstein en train de copier une formule

Un exemple parmi d'autres: le fait qu'il n'y a pas de centre visible de l'explosion aura plus d'importance que toutes les théories — même si c'est très intimidant une THÉORIE assénée par un spécialiste qui par dessus le marché vous suggère que vous êtes un abruti — sur l'atome.


Einstein

Mais il n'est pas interdit de se renseigner sur la science.

En cherchant un peu vous allez découvrir que le "petit génie" est comme par hasard très controversé car il a plagié les travaux de, entre autres, Jules Henri Poincaré.

Einstein n'est pas l'auteur de l'équation E = mc2.

Max Born a déclaré à propos du travail d'Einstein: "Le point qui choque est qu'il ne contient pas la moindre référence à la littérature antérieure."

Les médias ainsi que d'autres scientifiques étaient évidemment complices, probablement à cause de — dans le contexte de l'Allemagne nazie — l'honorable raison de promouvoir la cause d'un juif.

On veut bien être indulgents mais il ne faut malgré tout pas trop exagérer!


Relativisons la relativité

Et si la théorie de la relativité n'était pas si géniale que ça, et s'il n'y avait pas de vitesse limite, et si le temps n'avait aucune réalité concrète mais n'était seulement qu'un concept pour mesurer le mouvement?

Et si le hasard et la liberté avaient aussi leur place à côté de la loi de cause à effet, les causes et les effets s'enchaînant mécaniquement, mais de nouvelles causes pouvant à chaque instant être librement crées (et ensuite bien sûr assumées)?

Et si Dieu jouait à cache-cache avec le hasard, qui par définition est inconnaissable?


La désinformation sur les particules élémentaires

On nous assure que l'atome peut se décomposer, entre autres, en électrons négatifs et en protons positifs: ce qui serait aussi étrange que de pouvoir — en cassant un aimant en deux — obtenir un aimant exclusivement négatif et un autre aimant exclusivement positif.

En réalité on peut fractionner un aimant autant de fois qu'on peut, on obtiendra des aimants de plus en plus petits mais toujours bipolaires.

Quelle étrange idée que de penser que dans l'univers des particules puissent être exclusivement yin et d'autres exclusivement yang...

Pour en savoir plus sur cette conception peu encore connue de l'atome: Qu'est-ce vraiment qu'une particule atomique?


Au lieu de rigoler

Relever donc le défi si vous en êtes capables

L'ingénieur suédois Anders Björkman explique pourquoi — scientifiquement — une bombe atomique ne pourra jamais exploser.

Et il offre UN MILLION D'EURO (1 000 000 €) à la première personne qui réussira à lui prouver le contraire!

Voici le lien: The Anders Björkman Challenge 4 (c'est dans la "langue de Mickey" mais vous pouvez contacter l'auteur en français car celui-ci vit dans les Alpes-Maritimes, et s'il y a des contestations juridiques le tribunal sera en France).


Histoire

Le contexte de l'époque

L'Église Orthodoxe

Il y a peut-être dans le christianisme orthodoxe quelque chose qui irrite ceux qui fantasment sur un empire mondial. Voici par exemple un extrait de Wikipedia qui explique pourquoi l'Église Orthodoxe n'ajoute pas au credo le mot "filioque": "3. cet ajout implique que Dieu ne peut sauver que des âmes chrétiennes, ce qui risque de légitimer des dérives telles que les conversions forcées ou l'Inquisition."

En tout cas "on" a financé et collé au russes le bolchevisme, faisant ainsi d'une pierre deux coups: étouffer l'église tout en salissant à tout jamais le communisme qui est pourtant un idéal, à l'origine, chrétien... pas mal l'astuce!


Staline et Mao

Il y a eu un grain de sable avec Staline, qui s'échappa du plan tracé pour lui en refusant la "Nouvelle Économie Politique", et qui a même été pendant la "Grande Guerre Patriotique" jusqu'à normaliser les relations avec l'Église Orthodoxe (qui a ensuite été de nouveau interdite sous Khrouchtchev... au fait c'est qui le véritable tyran?).

En Chine Mao et sa Longue Marche n'étaient probablement pas prévus non plus...


Les faux culs déclarent la guerre

Les U.S.A. déclarèrent donc la guerre à l'U.R.S.S. et à la Chine par Allemagne et Japon interposés, mais en étant officiellement contre leurs véritables alliés. Comme ça s'est mal passé ils ont pu ainsi attaquer leurs propres alliés pour sauver les meubles.


Capitulation du Japon

Le Japon n'a pas capitulé à cause de la fumisterie atomique mais parce que le rouleau compresseur soviétique avait commencé à les laminer en Mandchourie et dans l'île de Sakhaline (pour en savoir plus: Ce n'est pas la bombe atomique qui a poussé le Japon à capituler).

Du point de vue japonais la supercherie leur permettait de sauver la face, du point de vue américain ce bluff leur permettait de devenir LA superpuissance mondiale.


Quatre ans sans équilibre de la terreur

Remarquez que jusqu'en 1949 on ne pouvait pas encore parler d'"équilibre de la terreur". Soyez donc sûrs que si la bombe atomique avait réellemnt existé les américains l'auraient utilisé plus que 2 fois car ils auraient eu 4 ans pour détruire Staline, ce qui après tout était le but initial de la deuxième guerre mondiale!


Et maintenant

Bluff de dissuasion massive: trop fort!

Il existe un petit pays qui — sans bidonner un seul essai ni une seule vidéo — a tout de même réussi à se forger la réputation de posséder "vous savez quoi"...

C'est le nec le plus ultra en matière de bluff.

Et en plus ça marche.


Les chefs d'États sont-ils au courant?

Rien n'est moins sûr!

D'ailleurs, quand le petit pays a voulu rayer Damas de la carte, il a dû être désagréablement surpris ;-)

Par contre les services secrets savent forcément, mais à très haut niveau seulement.

La géopolitique est décidément fascinante!



Spiritualité

La démystification peut aller très loin...

Quand les gourous sont démasqués

Quand un spécialiste de la géostratégie nous raconte qu'en cas de guerre atomique il n'y aurait pas de gagnant car le monde entier serait "vitrifié", là on peut faire preuve d'indulgence et penser qu'après tout l'erreur est humaine.

Mais quand certains individus osant se présenter comme détenant un savoir d'origine surhumaine (soit parce qu'ils seraient contactés par une civilisation extraterrestre extrêmement supérieure aux nôtres, soit parce qu'ils seraient extralucides et auraient ainsi la capacité de lire dans les archives akashiques, soit pour n'importe quelles autres raisons) nous ressortent malgré tout les mêmes balivernes nucléaires, alors là... ÇA NE FAIT PAS TRÈS SÉRIEUX!



Liens vers d'autres sites


Pour approfondir le sujet

En français

Les bombes atomiques n'existent pas.

Partie 1: les essais nucléaires.

Les bombes atomiques n'existent pas.

Partie 2: Hiroshima et Nagasaki.

L'arnaque nucléaire

Les gouvernements mentent, les bombes nucléaires n'ont jamais fonctionné!

La bombe atomique n'existe pas!

L'uranium n'est pas un explosif : la réaction de fission produit un flash bleu, de la chaleur et de la radioactivité mais aucune augmentation de volume, donc ni explosion ni onde de choc...


En anglais

NUKE LIES

Home of the nuke myth dissident community.


Mon avis sur ces liens

Pages plus détaillées que la mienne

— Vous pouvez les consulter pour avoir plus de détails : vidéos truquées des essais nucléaires, photos, physique...

photo d'une tornade de feu au Brésil


Spécificité de ma page

Quelques lances à napalm au lieu de centaines de bombardiers et d'un tapis de bombes incendiaires.

— La plupart des sites en lien présentent les choses comme si vous connaissiez parfaitement le napalm, or je pense que ce n'est pas si évident que ça: c'est pour cela qu'ici l'accent est mis sur le napalm dont les horreurs (par exemple des victimes qui courent avec des lambeaux de peau qui se détachent) ressemblent étrangement aux effets attribués à la bombe A, et que l'accent est aussi mis sur la tempête de feu (le lien va vers le typhon de feu de 800 degrés qui souffla à 250km/h sur la ville d'Hambourg en 1943).

Celui qui ne connait pas le phénomène météorologique tout à fait NATUREL (mais pouvant être recréé artificiellement) de la tempête de feu peu très facilement gober les "hoax" d'Hiroshima et de Nagasaki.

Il faut savoir qu'un OURAGAN DE FEU peut se révéler aussi dévastateur qu'un prétendu "souffle de la bombe".

Surtout — il n'est pas inutile de le rappeler — sur des maisons traditionnelles japonaises en BOIS.

Si à Hiroshima des tramways on pu être projetés de plusieurs mètres hors de leur rails ce n'était donc pas à cause d'un présumé "souffle de la bombe" mais bien à cause d'un phénomène météorologique naturel tout à fait normal lors de grands incendies comme par exemple les feux de brousse.

Sauf qu'à Hiroshima la fournaise n'était pas d'origine naturelle mais CRIMINELLE.

Et le bombardement au napalm de Tokyo la nuit du 9 au 10 mars 1945 n'a absolument rien à envier, du point de vue de l'horreur, à la destruction (elle aussi au napalm) d'Hiroshima et de Nagasaki.



Le Frexit en bref